Préparer l’été après le confinement

La période actuelle retarde le lancement de la saison estivale. En effet, la fermeture des commerces, des restaurants et des hôtels a largement paralysé Arcachon. Un événement difficile quand on sait que la ville vit principalement l’été, avec le tourisme. A l’aube de l’été, c’est une tout une saison qui semble compromise.

Le Bassin d’Arcachon, une nature devenue immaculée

Depuis le début du confinement, les sorties des Français sont fortement restreintes. Sur le Bassin d’Arcachon, où les paysages sont principalement sauvages, la nature semble reprendre ses droits. Prenons déjà de la hauteur, au sommet de la Dune du Pilat. Faute d’être foulée par les touristes et les amoureux du paysage qu’offre son ascension, pas de trace de pas dans le sable. Comme un paysage lunaire, jamais exploré. Les bords de plage, eux aussi fermés jusqu’à nouvel ordre, sont immaculés, les bateaux amarrés au port. Un nouveau souffle pour le Bassin, dont la faune et la flore respirent.

En ville, peu de voitures circulent, laissant place au chant des oiseaux, à proximité des parcs, comme le Parc Mauresque. Les animaux peuvent également se déplacer dans la forêt de pins plus librement, la chasse étant elle aussi restreinte jusqu’à nouvel ordre. S’il faut prendre son mal en patience encore quelques temps avant de pouvoir sortir plus librement, la prudence reste de rigueur. Une période qui s’avère aussi difficile pour les particuliers, confinés chez eux, que pour les professionnels n’ayant pas pu poursuivre leur activité.

L’Hôtellerie et la Restauration, les victimes du confinement

Face à la décision de fermer tous les établissements non indispensables, la ville d’Arcachon a commencé à vivre au ralenti. En effet, il s’agit avant tout d’une station balnéaire particulièrement réputée dans le monde. Elle est considérée comme le Saint Tropez du Sud Ouest, attirant les touristes du monde entier l’été. A un mois et demi de l’été, la saison estivale est plus que compromise. Les mesures restrictives de déplacement impliquent l’annulation et le report de départs, et la date de réouverture des professionnels du tourisme est encore inconnue à ce jour.

Même si les déplacements à 100 km autour de son domicile seront autorisés prochainement, la fréquentation des établissements hôteliers et des restaurants va connaître une chute importante. Tout le monde est impacté par l’actualité, et de nombreuses opérations de soutien aux entreprises les plus touchées voient le jour. Tout cela avec un objectif : soutenir les plus impactés pour leur permettre de poursuivre leur activité au mieux.

Une fois le confinement levé, quand les établissements seront tous de nouveau ouverts, pensez à soutenir ces entrepreneurs qui ont plus que jamais besoin de vous. Mais surtout, restez prudents. La santé passe avant tout, pour que vous puissiez, et nous puissions tous profiter des prochaines vacances ensemble. La nature profite du calme environnant pour se développer, se réveiller, et nous savons à quel point elle est fragile. Privilégiez les déplacements moins polluants, pour respirer à nouveau le bon air frais du Bassin d’Arcachon…