Festival Cadences, le rendez-vous danse à Arcachon

Du 23 au 27 septembre se tiendra à Arcachon le festival Cadences. Un festival dédié à la danse et à ses différentes formes autour du monde. Chaque année se rejoignent  de nombreuses compagnies de danse. Cette année ce festival se tiendra à ciel ouvert en raison de la crise sanitaire de la COVID-19. Si les vacances se placent sous le signe de la détente, cette semaine, la découverte et l’art seront au rendez-vous. 

Un tour du monde de la danse à Arcachon

Cette année, la balade sera de rigueur. Afin de pouvoir observer les différentes compagnies qui se produiront, il faudra déambuler dans les rues d’Arcachon. Durant ces quatres jours de festival, de nombreux enchaînements de compagnies et de danses auront lieu. Danse brésilienne, tango ou contemporaine, le mot d’ordre sera la découverte.   

Au gré des musiques il sera alors agréable de se promener, de découvrir ou redécouvrir la ville d’Arcachon. Ces rues typiques du Bassin lui procurent le charme pittoresque qui séduit tant de voyageurs. De la ville d’Hiver, quartier réputé d’Arcachon, en passant par le Moulleau, la ville vivra au rythme des pas de danse. Les plages seront animées de musiques qui vous feront voyager bien plus loin que le Bassin. 

Connu pour la diversité de ses danses, le festival Cadences ouvre l’esprit et l’oeil à de nouvelles atmosphères. Il fait voyager bien au delà du visuel et apporte un regard sur les traditions dansantes d’autres pays. 

L’art sur Arcachon, au coeur des attentions

Si cette semaine de septembre vivra pour la danse, il n’est pas anodin qu’Arcachon vive au rythme de l’art. Expositions, spectacles, concerts, la pluralité culturelle de la ville est variée. Le casino d’Arcachon accueille régulièrement des artistes et propose une programmation éclectique.

La ville possède aussi un théâtre, l’Olympia. Un lieu chargé d’ambiance et d’art. Le théâtre accueille des acteurs mais aussi des spectacles de danse et des concerts d’orchestre. 

Enfin, la ville regorge de petits coins secrets, de galeries d’arts cachées au détour des rues.

Si la ville est très portée art c’est grâce à son histoire. C’est au 19e siècle qu’Arcachon s’ouvre au monde et attire les artistes tel que Léo Drouyn. Un artiste bordelais spécialisé dans la peinture et la gravure. Grâce à l’attrait de l’ancien casino, détruit par les flammes au 19è siècle, la nouvelle bourgeoisie s’installe à Bordeaux. C’est dans cette influence qu’Arcachon devient le berceau artistique du Sud-Ouest. L’Hôtel Point France s’est construit dans ce berceau en 1975. 

Edouard Manet s’y est d’ailleurs installé. Aujourd’hui Arcachon attire plus de 700 peintres et continue de faire rêver les artistes.

Si la ville est agréable pour son ambiance et sa douceur, elle recèle des trésors artistiques qui lui confère une ambiance particulière. Amateurs d’arts ou confirmés, tous s’y retrouvent les étoiles dans les yeux et les pieds dans l’eau.